Le point sur la route Pairi Daiza

Le point sur la Route « Pairi Daiza » au Conseil communal du 9 octobre 2017

Comme point d’urgence et d’actualité, Antoine Rasneur, chargé par le Collège du suivi de ce dossier à la Task Force de la Région wallonne, et le Bourgmestre ont, compte tenu des dernières modifications, réaffirmé la position de la commune de Silly, déjà communiquée le 19 juin dernier.

Ainsi, si la nécessité de créer une nouvelle est démontrée, tout comme seraient démontrées les impossibilités de passer par le zoning existant de Ghislenghien ou par le carrefour « Ghislenghien – Gibecq », la Commune de Silly considère que le tracé, sur lequel un compromis a pu difficilement être dégagé entre les intervenants de la Task Force, serait celui qui permet de mieux concilier les intérêts des trois communes concernées (Ath, Brugelette et Silly) sans reporter les problèmes importants que vivent les habitants de Gages sur les autres villages.

Dans ce cadre, avec l’aval du Collège et du conseil communal, majorité et en grande partie opposition également, Antoine Rasneur a fermement insisté sur le caractère inacceptable d’une limitation de la nouvelle route à la sortie de Gages, ce qui aura inévitablement pour conséquence que TOUS les villages de Silly – et principalement ceux-ci – seront impactés. Par ailleurs, la commune de Silly prend acte de la nouvelle proposition consistant, depuis la RN 525 (route Ghislenghien/Attre), à prolonger le tronçon le long du TGV jusqu’au pont dit du « Beauregard » (RN 57 – route Ghislenghien/Soignies).

Ceci permet de limiter les emprises sur les surfaces agricoles et, combiné avec la poursuite du tracé sur la route existante (RN 57) jusqu’aux feux du « carrefour du « Mets Encore » (RN 57 et N7 « Pavé d’Ath »), cela donne une meilleure lisibilité au parcours (lignes droites). Ainsi, la sécurisation indispensable – et qui sera réalisée – de ce carrefour démontre sérieusement, comme l’a toujours dit la Commune de Silly, l’inutilité d’un nouvel accès vers la N7 (« Blé d’Or »), d’autant plus que la prolongation vers l’autoroute, entre Hellebecq et Ghislenghien, est un point inacceptable et indiscutable.

Dans les prochaines semaines, une demande de permis, unique pour l’ensemble du tracé (Pairi Daiza – N7) mais avec phasage des travaux, sera mise à l’enquête, afin de recueillir les avis, réclamations, propositions, etc …

La Commune de Silly poursuivra son information et mettra en avant ses exigences dont principalement l’inutilité du passage vers le « Blé d’Or », la poursuite du tracé au-delà de Gages, la limitation des emprises agricoles, la simplicité du tracé ainsi que la réfection et la sécurisation des voiries existantes, dont, la Chaussée de Ghislenghien à Soignies, le Pavé d’Ath et le Carrefour des 4 saules ou la traversée de Silly.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :